Ouvrir le menu

    Accueil > Visites et sorties > Visites > Le patrimoine > Les églises et chapelles > Les églises de Laguiole

    Les églises de Laguiole

    Sur la commune de Laguiole, vous pourrez découvrir 3 églises, l'église du Fort de Laguiole, l'église d'Alcorn et l'église de Montmaton, et une chapelle à Laguiole.


    L'église du Fort de Laguiole

    Trapue, massive, elle est de style montagnard et date du XVII° siècle. Une pierre au-dessus de la première porte représente « l’annonciation ». Le sujet est encore plus développé à l’intérieur du porche datant du XVI° siècle. A l’intérieur, le chemin de croix est tout à fait récent. Il a été commandé par l’état au peintre Charles Sahuguet originaire d’Espalion. Plus on avance dans l’église, plus le ciel devient sombre annonçant le supplice du Christ.

    Le vitrail au fond de l’église a été réalisé par le maitre verrier André Pierre. Il représente la Vierge Marie sous le titre de Notre Dame du Sacré Cœur. Chaque couleur symbolise une vertu en fonction du sujet. Ainsi, le fond bleu du ciel parsemé d’étoiles représente la foi en la vie éternelle, le pourpre de la robe, c’est la charité, le vert désigne l’espérance, la mandorle jaune or souligne la gloire de Marie. L’artiste s’est inspiré du symbolisme du Moyen Age. Les voûtes ogivales et les fenêtres de type roman datent du XVII° siècle.

    L’église d’Alcorn

    Elle était jadis la paroisse principale dont dépendait Laguiole. C’est une église romane ancienne munie d’un imposant escalier et d’un clocher moderne. 

    L’église de Montmaton

    Eglise du XVIII° siècle, elle abrite un ensemble de verrières qui sont l’œuvre du peintre verrier français André Louis Pierre.

    La Chapelle de Laguiole

    Construite dans les années 1970 pour des raisons pratiques (l’accès à l’église du fort l’hiver étant difficile), elle dispose d’une crypte qui abrite une fresque du peintre Nicolaï Greschny, datant de 1982.

    Nicolas Greschny est un grand fresquiste du XX° siècle né en 1912 en Estonie à Tallin et décédé en 1985 (le 24 avril). Il est aussi un grand peintre d'icônes. Nicolas Greschny a peint plus d'une centaine de fresques, principalement sur les murs d'églises situées dans le sud et le sud-ouest de la France.