Ouvrir le menu

    Accueil > Loisirs et activités > Balades et randonnées > Les Grandes Randonnées > Chemin de St Guilhem le désert

    Chemin de St Guilhem le Désert

    Le Chemin de St Guilhem le Désert emprunte au départ, une antique voie de transhumance, connue sous le nom de « grande draille d’Aubrac » reliant l’arrière-pays montpelliérain au plateau volcanique de l’Aubrac. 

    Chemin de St Guilhem le Désert


    Dès le Haut Moyen Age, les voyageurs l’empruntent puis jusqu’aux années 1960, c’est accompagnés de leurs troupeaux que les éleveurs transhument jusqu’à Aubrac.

    En itinérance d’Aumont Aubrac jusqu’à St Guilhem le Désert près de 15 jours de marche.

     

    Le chemin de Saint Guilhem est un chemin de randonnée pédestre de 240 km qui relie le Massif Central aux portes de la Méditerranée. Partant d’Aumont-Aubrac, cet itinéraire doit son nom à son point d’arrivée : Saint-Guilhem-le-Désert. Ce village pittoresque est célèbre pour son abbaye – l’abbaye de Gellone – où sont conservées les reliques de son fondateur (Guillaume d’Aquitaine, alias Guillaume d’Orange, canonisé sous son nom occitan de Saint Guilhem), et où convergeaient les pèlerins en route vers Saint-Jacques ou vers Rome.


    Ancienne voie de transhumance traversant des territoires naturels d’une grande beauté et inscrits pour une grande partie au Patrimoine mondial de l’UNESCO, le chemin de Saint Guilhem propose de sortir des « sentiers battus » à travers des paysages à couper le souffle, à l’écart des grandes affluences de marcheurs ou de pèlerins. Croisant la voie du Puy en Velay du chemin de Saint-Jacques de Compostelle sur l’Aubrac, le chemin de Saint-Guilhem prend ensuite la tangente, et ne retrouve une autre voie jacquaire (la voie d’Arles) qu’à son point d’arrivée, à Saint-Guilhem-le-Désert.


    Le chemin de Saint Guilhem, riche d’un double patrimoine – culturel et naturel – impressionnant, se caractérise par la variété de ses paysages : après l’Aubrac, le plus vieux massif volcanique d’Europe, l’itinéraire invite à découvrir le Causse Méjean et le Causse de Sauveterre, à descendre les gorges du Tarn, à pénétrer dans le Parc National des Cévennes où domine le Mont Aigoual, à arriver enfin dans une région au climat méditerranéen, chaud et sec, où l’on pourra admirer le cirque de Navacelles avant de parvenir à Saint-Guilhem-le-Désert.
     

    Plus d'info : http://chemin-st-guilhem.fr/

     

     

    fond noir