Ouvrir le menu

    Accueil > Actus et médias > Actualités > "Les 100 Lieux qu'il faut voir" FR 5

    "Les 100 Lieux qu'il faut voir" FR 5

    Les 100 lieux qu'il faut voir : l'Aveyron de l'Aubrac au Larzac.

    L’émission de 52 min, diffusée le 14 mai à 18H05 et le 27 mai à 16H35 sur France 5 sera diffusée à nouveau le dimanche 31 juillet 2016 à 20H40 et dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 août 2016 vers 00H25.

    Les 100 lieux qu'il faut voir


    L’émission « Les 100 lieux qu’il faut voir l’Aveyron », sur France 5. Le tournage, dont l’Aubrac fait partie des trois régions sélectionnées, a eu lieu du 6 au 12 octobre 2015.

    L’équipe de tournage composée du réalisateur, François Chayé, Stéphane Mauger, opérateur prise de vue et Léonard chef opérateur son, ont en effet tourné durant 4 jours sur l’Aubrac. Séverine Dijols-Valenq, directrice de l’Office de Tourisme Aubrac-Laguiole a été choisie comme fil rouge, les caméras l’ont suivi à la rencontre des différents personnages pour découvrir la région parmi eux, Bertrand Raynal, accompagnateur montagne à Laguiole, pour une sortie à l’écoute du brame du cerf dans les bois de Laguiole aux couleurs flamboyantes d’automne. Puis Jean Claude Ramon au buron de Caméjane, a présenté le buron et la fabrication de l’Aligot qui a été dégusté par un groupe de bretons en vacances à la résidence Fleurs d’Aubrac. Pour aborder le couteau de Laguiole, Thierry Moysset a guidé l’équipe de FR5 dans les ateliers de La Forge de Laguiole pour présenter les nombreuses étapes de fabrication du couteau Laguiole, puis Christian Lemasson dans les rues de Laguiole a rappelé l’histoire du couteau et à montrer aux caméras, dans le gite de Bertrand, des laguioles anciens. Au village d’Aubrac, c’est Marie Claude David de l’Hôtel de la Domerie, qui a raconté l’histoire de la Domerie avec la visite de l’Eglise Notre Dame des Pauvres et sa cloche des perdus. Le tournage pour la zone Aubrac s’est terminé aux portes de l’Aubrac à Espalion avec la découverte du Château de Calmont d’Olt en compagnie de Thierry Plume, puis le réalisateur François Chayé et ses collègues ont poursuivi vers le Rouergue Occidental et le Larzac.